Vendredi, 26 Avril 2019

L'Afrique du Sud veut sévir contre l'immigration illégale.

Les ressortissants étrangers ne possédant pas de permis légaux mais qui dirigent des commerces en Afrique du Sud pourront être déportés, a déclaré vendredi la ministre des Affaires intérieures, Naledi Pandor.

"En raison des mauvaises pratiques d'immigration, nous avons permis à de nombreuses pratiques illégales de continuer d'exister", a déclaré Mme Pandor lors d'une conférence de presse sur un de nouvelles régulations sur l'immigration actuellement rédigées par le gouvernement.

L'Afrique du Sud doit développer sa capacité en matière d’immigration pour pouvoir venir à bout des pratiques illégales, a déclaré Mme Pandor, interrogée sur les mesures mises en place pour traiter les commerçants sans visas commerciaux.

Il y a de plus en plus de plaintes sur la difficulté d'obtenir un visa business, un permis de travail ou même un visa touristique en Afrique du Sud.

Mais Mme Pandor a affirmé que l'Afrique du Sud est un pays très accessible, car ses lois sur l'immigration sont très progressives comme le montre le nombre croissant de touristes.

Le gouvernement doit considérer l'immigration non seulement comme une opportunité mais aussi comme un tampon contre les menaces sécuritaires, a-t-elle enfin expliqué.