Thursday, 18 July 2019

Le ministère de l'intérieur sommé de lever l'interdiction sur des étrangers.

La Cour Suprême du Cap a ordonné au ministère de l'intérieur de laisser deux étrangers rentrer en Afrique du Sud après les avoir bannis du pays.

Les deux plaignants avaient été séparés de leurs conjoints après s'être vus interdire l'entrée en Afrique du Sud.

La femme de Johnson, d'origine danoise et leur fils, sont retournés au Danemark après avoir été bannis de l'Afrique du Sud. Tandis que le conjoint de Delorie, a lui, été obligé de retourner au Zimbabwe.

La raison avancée par le ministère de l'intérieur est que ces personnes avaient violé la nouvelle loi de l'immigration.

Pour sa part, le ministère de l'intérieur, dans un bref communiqué sur son site internet a annoncé qu'il étudiait la décision du tribunal et se prononcera sur la question sous peu.