Thursday, 18 July 2019

Le procès des 20 congolais jugés en Afrique du Sud ajourné au 28 juillet prochain.

Les 20 congolais accusés de tentative de coup d'état en Afrique du Sud comparaitront de nouveau le lundi 28 juillet à la Cour Suprême de Pretoria.

Ce lundi, le juge a décidé d'ajourner la séance à cause de la plainte déposée par la défense sur les conditions de détention des accusés.

Selon Me Pillay, le représentant de la grande partie des détenus, ces derniers seraient victimes d'agressions morales et physiques par les autorités de la prison.

L'avocat Pillay a aussi ajouté que des soins médicaux ont été refusés à certains accusés.

Pour rappel, les 20 congolais avaient été arrêtés en février 2013 et détenus depuis lors. Ils sont accusés de tentative de coup d'État en RDC sur le sol sud-africain.

La demande de remise en liberté provisoire avait été rejetée. Le procès pourrait prendre jusqu'à six semaines.