Vendredi, 26 Avril 2019

Le public a jusqu’au 7 mars pour commenter la nouvelle loi sur l’immigration.

Le public a encore jusqu’au 7 mars pour commenter sur la nouvelle loi sur l’immigration rendue publique par le ministère de l’intérieur.

 La date a été repoussée d’une semaine pour permettre à un grand nombre de personne de commenter sur cette nouvelle loi.

La nouvelle loi, une fois approuvée portera d’énormes changements pour les étrangers désirant s’installer en Afrique du Sud.

Voici en gros les différents changements proposés par cette loi :

  1. Les différents permis seront désormais appelés « visas ». Ne gardera l’appellation de permit la résidence permanente.
  2. Le touriste ne sera plus en mesure de changer son visa de tourisme en visa d’études, de travail ou d’affaires ici en Afrique du Sud. Il devra retourner dans son pays pour faire la demande d’un nouveau type de visa.
  3.   Toutes les premières demandes de visa (études ou travail) devront se faire dans les ambassades de l’Afrique du Sud.
  4. Le partenaire d’un sud-africain ou d’un résident permanent devra prouver que la relation amoureuse est vieille de cinq ans avant de faire la demande d’un « Life partner visa ».
  5. L’employeur devra prouver au ministère du travail qu’il a tout entrepris et n’a pas pu trouver un résident permanent ou un sud-africain pour remplir le poste. un certificat lui sera alors délivré par le ministère du travail confirmant cette information.
  6.   Une simple amende ne suffit pas pour sortir d’affaire les personnes qui se trouvent dans le pays illégalement. Ils pourront être bannis de l’Afrique du Sud entre 2 à 10 ans.
  7.  Le intra company transfert permit aura une validité de quatre ans au lieu de deux.