Lundi, 28 Mai 2018

La police routière effraie un nouvel étudiant francophone.

Un jeune francophone, Ben* décide de se promener seul dans les rues de Johannesburg après ses cours d’anglais. Le but de cette promenade, vaincre sa peur et pouvoir se promener comme ses amis en toute quiétude.

Après une vingtaine minutes de ballade, il se rend compte qu’il a oublié ses papiers à la maison. Il voit ensuite la police routière, « metro police » en train de faire un contrôle de routine.

Ben* se sent perdu et ne sait quoi faire. Des sueurs froides dégoulinent sur son visage, il est presque sûr que les policiers vont l’arrêter.

Le premier reflexe, il change d’itinéraire et se précipite dans un magasin ouvert au coin de la rue pour s’y refugier.

C’est là, qu’il rencontre son voisin à qui il raconte ses craintes. Son voisin, après être allé vérifier, revient et le rassure alors en lui disant : « Ils sont là pour contrôler les voitures, pas arrêter les passants. C’est la police routière que tu as vu, mon frère»