Lundi, 16 Juillet 2018

Le sucre

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un client appelle le serveur pour règler la facture de sa tasse d café : - Combien ça coute déjà le café? - Un euro monsieur. - Et le sucre ? - Rien ! Le sucre c'est gratuit! - Alors, donne moi deux kilos de sucre!

L'île perdue

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Sur une petite île perdue au milieu de l'océan, un homme barbu agite désespérément les bras en direction d'un bateau. Un passager demande au capitaine : - Qui est-ce ? - Aucune idée. On passe tous les ans devant son île et à chaque fois ça le rend fou !

Le ravin

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Chauffeur, soyez prudent, à chaque virage j'ai peur de tomber dans le ravin ! - Madame n'a qu'à faire comme moi, fermer les yeux !

La finale des rats.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Il y a un gars qui rêve tous les jours à des rats qui jouent au ballon, un jour il décida de voir le docteur pour se problème. Il lui expliqua la situation et le docteur lui donne un médicament, comme recommandation, il lui dit de le manger dès aujourd'hui. Le patient lui fait alors : - Mais Docteur ce n'est pas possible aujourd'hui ! Car je veux voir jouer la finale.

Le coiffeur

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Sur une plage, un monsieur aveugle est en train de souffler dans une poupée gonflable. Un père de famille indigné s'approche de lui : - Dites donc, vous me pourriez pas faire ça ailleurs... Ici il y a des enfants ! Le type confus s'excuse : - Ah zut ! Alors tout l'hiver, j'ai fait ça avec mon Zodiac !

Moustache-à-chat..

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Deux femmes discutent : - Comment as-tu appelé ton bébé ? - Moustache-à-chat. - Mais tu es folle ! Tout le monde va se moquer de lui ! - Pourquoi ? Tu as bien appelé ta fille Barbara !

Le mathématicien.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Deux hommes se déplaçant en ballon sont perdus dans le désert. Ils aperçoivent un individu en train de méditer à l'ombre d'un arbre. - Où sommes-nous, s'il vous plaît ? lui demandent-ils. Après un long moment de réflexion, l'homme leur répond : - Dans un ballon. - Merci, monsieur le mathématicien. L'homme demande étonné : - Comment avez-vous su que j'étais mathématicien ? - Pour trois raisons, répondent les aéronautes. Premièrement, vous avez beaucoup réfléchi avant de nous répondre. Deuxièmement, votre réponse est très exacte. Troisièmement, elle ne sert à rien.

La mouche.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un client appelle le maitre d'hôtel : - Que fait cette mouche dans ma glace ? - Je suppose qu'elle aime les sports d'hiver !

La soupe.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un homme dit au serveur - Attention ! Vous mettez votre doigt dans ma soupe ! Et il répond : - Ne vous inquiéter pas elle n'est pas chaude !

Le lion.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Deux amis discutent : - Tu ne devineras jamais ce qui m'est arrivé, la peur de ma vie, je me suis retrouvé face à un lion, il y a quelques jours. J'étais seul et sans pistolet... - Qu'est-ce que tu as fait ? - Que pouvais-je faire ? D'abord, je l'ai regardé droit dans les yeux, mais il s'est lentement approché. Je me suis écarté, mais il s'est encore rapproché de moi...Je devais rapidement prendre une décision. - Comment t'es-tu enfuie ? - Je l'ai juste laissé, et je suis passé à une autre cage...

Le peintre.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un artiste-peintre se rend à la galerie qui expose ses oeuvres pour jauger de l'intérêt que suscitent ses toiles auprès des amateurs d'art. Le responsable des lieux lui explique sans détour: -En fait, j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle à vous annoncer. La bonne nouvelle, c'est qu'un investisseur est venu l'autre jour pour une évaluation globale des oeuvres que vous présentez chez nous. Il nous a demandé si vos toiles prendraient de la valeur après votre disparition. - Et que lui avez-vous répondu ?, interroge le peintre. - Nous lui avons dit que sans nul doute, les prix de vos oeuvres doubleraient après votre mort… Et il a acheté les 18 tableaux en exposition. - Excellent !, réagit le peintre. Et la mauvaise nouvelle alors ? Le propriétaire de la galerie explique, un peu hésitant: - Hé bien, c'est que cet acheteur, c'est votre médecin généraliste !

Dans l'avion.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Dans un avion ayant atteint son altitude de croisière, le commandant de bord branche le micro et annonce aux passagers : "Mesdames et Messieurs, nous avons atteint notre altitude de croisière qui est de 12000 m d'altitude. La température extérieure est de -60 degrés, et notre vitesse est de Mach 1." Puis, malencontreusement, il oublie de déconnecter le micro, et dit au copilote : "Continue tout seul à piloter l'engin. Moi, je vais aller pisser un coup, et après je vais me sauter la petite hôtesse qui vient d'arriver dans notre compagnie..." Rouge de confusion, l'hôtesse ayant entendu ce monologue depuis la cabine du fond, remonte le couloir de l'avion pour aller avertir le commandant de la grosse bourde. Puis, en plein milieu de la carlingue, une vieille dame arrête notre hôtesse et lui dit : "Doucement, vous avez le temps ma petite, il a dit qu'il allait d'abord aux toilettes !"

Le sac à main.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Dans la rue, un homme demande à Madame Dupont : - Vous n'auriez pas vu un policier ? - Non. - Alors donnez-moi votre sac à main.

Concours de tirs.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Concours de tir à l'arc. A 50m, un mec debout contre un arbre, une pomme sur la tête, sert de cible. Le premier tireur se positionne. Il vise, tire: tchac! en plein dans la pomme. Le gars regarde la foule: "...I'm Guillaume Tell" Le deuxième se pointe. Il vise, tire: tchac! en plein dans la pomme. Le gars regarde la foule: "...I'm Robin of the Hood" Le troisième se place. Il vise, tire: tchac! en plein entre les deux yeux du pauvre gars! Il regarde la foule: "...I'm sorry"

Le clochard.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

C'est un monsieur qui sort d'un hypermarché et qui voit un clodo en train de brouter de l'herbe. Aussi ce monsieur, désireux de faire une bonne action lui propose de venir manger chez lui. Heureux, le vagabond lui demande s'il peut venir avec sa femme et ses cinq enfants. C'est alors que le monsieur lui répond: - Mais il n'y a pas de probleme, j'ai au moins un mètre d'herbe chez moi...

Le condamné à mort.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

C'est un condamné à mort à la chaise électrique qu'on emmène pour son exécution. il demande au maton : - Qu'est ce qu'on va me faire? Le maton lui répond: - Du calme, asseyez vous sur cette chaise, on va vous mettre au courant !

L'ange gardien.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un homme marche dans la rue lorsqu'il entend un cri derrière lui : "STOP! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ PRENDRE UNE BRIQUE SUR LA TÊTE " Le gars s'arrête et au même moment, une brique qui s'était détachée d'un immeuble lui passe devant le nez. Le gars se retourne personne... Un peu plus tard, alors qu'il veut traverser la rue, il entend encore : "STOP ! ARRÊTEZ SINON VOUS ALLEZ VOUS FAIRE RENVERSER" Le gars s'arrête, laisse passer une voiture et comme il ne voit personne derrière lui, il demande tout haut: - Mais qui êtes-vous? La voix répond: - Je suis votre ange gardien Et le gars répond : - Ah ouais ?! Et où étais-tu quand je me suis marié alors !

Agence matrimoniale

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Une jeune femme qui cherche à se marier vient s'inscrire dans une agence matrimonial. Elle précise à l'employée : -je suis bien ennuyée ...Comme vous le voyez, je suis borgne. Ca sera sans doute difficile de trouver un parti... - Mais non,ne vous inquiétez pas ! L'employée tape la fiche descriptive : "Jeune femme ,deux merveilleux yeux bleus ,dont un en moins.

L'accident.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un homme vient de se faire renverser par un auto. Le conducteur sort de l'auto et dit: - Vous êtes bien chanceux on est juste devant le bureau d'un médecin - Oui ! sauf que le médecin c'est moi !

L'arsenic.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Une femme entre dans une pharmacie et demande de l'arsenic... - Que comptez-vous en faire? lui demande le pharmacien, soupçonneux - C'est pour tuer mon mari... - Quoi? Vous plaisantez! Je ne peux pas vous vendre de quoi commettre un meurtre! Très calmement la femme ouvre alors son sac à main, et en sort une photo de son mari en train de coucher avec la femme du pharmacien... - Ah, évidement, lui dit ce dernier, si vous avez une ordonnance, c'est différent...

Le livre

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

La femme d'Emile appelle son mari : - Emile ?

Les sardines.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un client entre chez un marchand de tableaux. Il demande : - Je voudrais quelque chose pour ma salle à manger. Il faut que ce soit de bon goût, pas trop cher, et de préférence, à l'huile. - Je vois, répond le marchand. Vous voulez une boite de sardines.

Les instruments de musique.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Un curieux pénètre un magasin de musique. - Bonjour monsieur, vous désirez ?! - Oh je regarde vos cuivres. Combien ces trompettes... Il s'avise alors que le magasin est ouvert sur l'armurerie voisine et reste bouche bée de stupéfaction avant de s'offusquer : - Comment ? Vous, commerçant d'art, vendez aussi des armes ? - Que voulez-vous ? Il faut bien vivre ! Au moins quand je vends un instrument à un débutant, j'ai bon espoir de vendre un pistolet à son voisin !

Les vaches des fermiers.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

C’est l'histoire de deux fermiers voisins qui ont un énorme problème, rien ne sépare les deux enclos des vaches de chacun des deux fermiers. Ils se réunissent pour trouver un terrain d'entente, l'un des deux demande à l'autre : - Comment va-t-on faire pour reconnaître nos vaches ? L’autre dit : - J'ai une idée, je vais leur couper les cornes. Le lendemain plus aucune vache n'a de cornes. Un des deux fermiers dit alors : - Apparemment on a eu la même idée... Chaque jour de la semaine, le même scénario se produit, les pauvres vaches étaient amputées d'un membre à chaque fois. Les fermiers en ont marre et décident de demander l'avis du maire : - C'est simple les vaches noires sont à vous, et les blanches sont à vous....

Les pépins.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Deux collègues déjeunent à la cantine de leur société. Au dessert, le premier, après avoir épluché sa poire, en aligne les pépins sur la table. Son copain s'en étonne, alors l'autre lui explique : - Tu ne sais donc pas que les pépins, mangés à part, rendent plus intelligent ? - Non, je ne savais pas... Je veux essayer ! - D'accord ! Ca te coûtera 1 euros le pépin, il y en a 8, ça fait donc 8 euros. Le type paie et mange les pépins. Soudain, il fait une remarque : - Tout de même ! Tu me prends pour une truffe ? Pour 8 euros, j'aurais pu m'acheter plusieurs kilos de poires ! - Tu vois, les pépins font déjà de l'effet!

Le plongeur.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

C'est un plongeur à bouteilles qui est en train de contempler la faune sous-marine. Il en est à -15 mètres lorsqu'il remarque un gars à côté de lui, en apnée... Aucune bouteille d'oxygène ou quoi que ce soit de l'équipement du plongeur traditionnel. Le plongeur bouteille descend alors à -20 mètres mais se fait rapidement rejoindre par l'apnéiste. Alors, un peu vexé, le plongeur descend à - 30 mètres... mais ne tarde pas à voir le gars en apnée se rapprocher de lui. Énervé, il saisit sa craie et son petit écritoire hydrofuge et il écrit : - QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ SI BAS SANS ÉQUIPEMENT ? Et l'autre lui prend la craie et écrit : - JE ME NOIE, CONARD!

La peur de ma vie.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Deux amis discutent : - Tu ne devineras jamais ce qui m'est arrivé, la peur de ma vie, je me suis retrouvé face à un lion, il y a quelques jours. J'étais seul et sans pistolet... - Qu'est-ce que tu as fait ? - Que pouvais-je faire ? D'abord, je l'ai regardé droit dans les yeux, mais il s'est lentement approché. Je me suis écarté, mais il s'est encore rapproché de moi...Je devais rapidement prendre une décision. - Comment t'es-tu enfuie ? - Je l'ai juste laissé, et je suis passé à une autre cage...

Les rêves.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

J'ai toujours cru aux rêves, raconte un turfiste. C'est pourquoi j'ai pris pour un signe du destin d'avoir vu dans un songe un pur-sang dont le jockey portait un énorme 7 sur sa casaque. En m'éveillant, j'ai vu qu'il était 7 heures 7 et qu'on était le 7 du mois. Un coup d'oeil aux journaux m'a appris que, dans la septième course, était engagé un cheval nommé Sept Nains. J'ai réalisé, aussitôt, tout mon avoir, 7 000 Euros, que j'ai misé sur ce cheval. - Et bien sûr, il a fini premier ? - Non. Septième...

Au restaurant.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Julie et Roxane sont au restaurant. Le serveur dépose sur leur table deux morceaux de gâteaux un petit et un grand. Julie dit à sa copine: - Vas-y, sers- toi Roxane donne le petit morceau a Julie et garde le gros pour elle. - Franchement lui dit Julie tu es pas mal impolie ! - Pourquoi ? - Tu prends le gros morceau et tu me laisses le petit ! - Et toi qu'aurais-tu fait à ma place ? - J'aurais pris le petit et je t'aurais donné le gros. - Mais de quoi tu te plains alors ? tu l'as eu ton petit morceaux !

La tortue.

Rédaction Franco-SA 12 Septembre 2011

Vous voulez que je vous raconte une histoire ? Il était une fois une tortue qui montait une colline... Et..?? Attend laisse-lui le temps de monter!