Lundi, 16 Juillet 2018

Baptista Danny Ngokwey obtient sa licence : « Une contribution de Patrick Bonyeme »

Sport

Toujours dans un esprit patriotique, le promoteur et facilitateur Patrick Bonyeme n’hésite pas d’agir pour le bien-être des boxeurs professionnels.  Il s’est engagé à apporter de l’aide aux athlètes congolais dans le seul but de promouvoir et de valoriser leurs carrières sportives. Après Dido Mukanya Mufuta, boxeur professionnel congolais vivant en Afrique du sud, voici Baptista Danny Ngokwey Woto à qui Patrick Bonyeme apporte son assistance et envisage de mettre en exergue sur les rings sud-africains dans un délai relativement court.

A cet effet, une étape importante vient d’être franchie sur le plan promotionnel et professionnel en faveur de ce jeune boxeur : Baptista Danny Ngokwey vient de se faire octroyer une license de boxeur professionnel par les autorités compétentes sudafricaines chargées des affaires sportives et particulièrement la boxe. Et bien entendu, il s’agit aussi d’une évolution positive dans la lourde tâche que s’est assigné Patrick Bonyeme qui soutient son boxeur en ces termes : « Baptista a du potentiel et est surtout disposé à apprendre ; dans l’ensemble, c’est aussi un cogneur que je vois en lui. Et de commun accord avec les entraineurs, nous avons conclu qu’il peut être façonné et relancé dans un bref délai. J’apprécie en outre son physique, sa taille, sa catégorie mis à part sa force de frappe » dit-il. Et pour Baptista Danny Ngokwey, c’est aussi de l’estime et du respect qu’il éprouve au sujet de Patrick Bonyeme son nouveau promoteur comme il le confirme lui-même en ces termes : « Patrick est un homme ouvert, extraverti, et très abordable.  Et mis à part le soutien matériel qu’il apporte aux boxeurs, je reconnais son patriotisme et j’acclame ses initiatives ; il ne pense qu’au bonheur des boxeurs congolais et se montre toujours prêt à travailler en équipe. Attendons donc voir ce que nous réserve l’avenir ». C’est dans toute patience et dans toute sérénité que Baptista espère évoluer avec son nouveau promoteur qui, selon Baptista, fait preuve de confiance et de professionnalisme.

 

Aperçue historique sur Baptista Danny Ngokwey

Né le 7 juillet 1987 à Lubumbashi et de nationalité congolaise de la RDC, Danny Ngokwey Woto alias Baptista a fait ses débuts dans la boxe entant qu’amateur en 2003 au club MOTO EPELA à Kinshasa capitale de la RDC. Dans la recherche d’une vie meilleure il quitte son pays d’origine pour l’Afrique du Sud en 2011 avec huit combats livrés en amateur dont six victoires, une défaite et un match nul. Mesurant 1.89m pour 89kg, Danny Ngokwey a aussi développé une passion pour l’haltérophilie et les arts mariaux en particulier le MMA (Mixed Martial Arts) où il confirme avoir livré 5 combats amateurs en passant une fois par le cinéma comme figurant dans un film intitulé « Jadoville ». Diplômé en Electricité Générale, Baptista Danny Ngokwey envisage de devenir homme d’affaire et d’ouvrir un club de boxe et d’aptitude physique dans son pays d’origine ; une ambition qui, jusqu’à ce jour s’apparente à celle de plusieurs boxeurs congolais.

Baptista compté parmi les professionnels congolais !

Il était environs 13 heures en date du 10 février 2018, lorsqu’une foule de plus de 1000 personnes et particulièrement d’amateurs de la boxe ont rempli la salle de Boysens Boxing Club à Johannesbourg et tous venus en grand nombre pour admirer le joli spectacle de boxe qu’offraient les aspirants à la boxe professionnelle. A l’issue de ce spectacle une licence de boxeur professionnel était octroyée à ceux qui la méritaient après que chacun d’eux ait étalé, surtout et avant tout, son savoir-faire, sa connaissance et son expérience sur la boxe professionnelle en présence de six juges et de quelques autorités à qui revient la décision finale d’octroyer ladite licence.

Ainsi, jugé compétent pour devenir boxeur professionnel à l’issue de son épreuve sportive, Baptista Danny Ngokwey, parmi tant d’autres, est désormais reconnu comme boxeur professionnel par les autorités sudafricaines et est dès lors détenteur d’une licence attestant ses compétences et ses mérites. Notons par ailleurs que parmi lesdites autorités figuraient Archie Nyengwe de Boxing South Africa et Jeff Ellis de Golden Gloves. Mais l’un des temps fort de cette cérémonie de remise de licence était le renouvellement de la licence de Flo Simba, boxeur congolais basé en Afrique du sud, par l’entremise Patrick Bonyeme. Ce jeune boxeur prépare son retour sur scène après une longue période d’inactivité. (A lire dans nos prochaines publications).

Tout compte fait, tout laisse présager que l’actualité sportive sur la boxe pratiquée par les congolais vivant en Afrique du sud sera en outre dominée non seulement par les résultats des épreuves sportives livrées par les athlètes congolais et leur vie professionnelle en générale, mais aussi par les activités promotionnelles initiées par des promoteurs congolais à l’instar de Patrick Bonyeme.