Vendredi, 26 Avril 2019

Dax Kapia Mukadi (RDC)/Thulani Mbenge (RSA): Dans les préparatifs du combat de l'année

Sport

JE VAIS GAGNER ET J’AI HATE DE LE FAIRE…

Tout semble aller de bon train pour ce jeune boxeur, apparemment très détendu voire décontracté et n’attend que le moment propice pour se mesurer à Thulani Mbenge, son adversaire. Contrairement à ce dernier qui aurait encore quelque poids à perdre avant le combat, Dax Kapia Mukadi déclare être complètement en forme pour livrer se combat ; il avoue être nerveux et c’est tout à fait normal reconut-il "surtout quand on est déterminé à battre son adversaire à plate couture.".

DAX KAPIA MUKADI (RDC) vs THULANI MBENGE (RSA)

Pour Dax Kapia, il ne s’agit plus simplement de participer à un évènement de grande envergure comme celui de ce Jeudi 1er Décembre 2016 ; il confirme appartenir à la race des vainqueurs et ne peut que vaincre.

Les impressions de Dax Kapia, le danseur du ring par rapport à Thulani Mbenge et à sa performance ne semblent pas négligeables néanmoins il soutient que Thulani Mbenge ne soit pas doté d’un physique très impressionnant mais reste conscient que l’habit ne fait pas le moine.

Quant à Harold Volbrecht, son entraineur, le combat de ce Jeudi 1er décembre 2016 est une grande opportunité qui se présente devant Dax Kapia. Selon lui, Dax possède les atouts pour n’espérer à rien d’autre si ce n’est qu’une victoire incontestable.

TU DOIS « ECRASER » TON ADVERSAIRE !!! 

Harold Volbrecht, décrit son boxeur comme étant fort, sûr de lui-même et raffiné ; c’est un champion à devenir l’affirme-t-il. Tous ce qui devrait être fait a été fait et bien fait. Il ne revient qu’à Dax de placer ses coups là où il faut et d’attaquer au son de la cloche pendant 40 minutes dans un combat de 10 rounds.

En outre, Il bénéficie aussi d’un soutien moral de la part de Dido Mukanya, son meilleur ami, Raymond Kupula et Djo Kalela Kadumbu tous boxeurs congolais (RDC) évoluant en Afrique du Sud. Ces derniers, dit-il, ont marqué son séjour dans un pays étranger, lui ont permis d’avoir une pensée positive sur sa carrière et de ce fait ne regrette pas d’avoir quitté son pays d’origine.