Jeudi, 19 Avril 2018

Dax Kapia proclamé vainqueur et meilleur boxeur.

Sport

D’aucuns penseront qu’il serait trop tôt de déclarer que le changement d’entraineur et surtout de club pourrait être la raison principale d’une victoire dignement remportée surtout lorsqu’il ne s’agit que du premier combat livré juste après ledit changement. Dax Kapia Mukadi, proclamé champion du Congo depuis 2013, s’est présenté sous une autre image avec Rocky Wainstein, son nouveau promoteur et Junior Assoya son nouvel entraineur dans un festival de boxe où neuf combats étaient à l’affiche en date du dimanche 4 février 2018 à Johannesbourg. Conscient de la décision prise par rapport à son changement de club et d’entraineur, un changement qui serait controversé par quelques boxeurs professionnels, Dax, soucieux d’améliorer encore une fois son palmarès, n’avait pas d’autres choix que de se montrer à la hauteur de son combat avec au moins un match-nul comme résultat final. Cette matinée du 4 février a aussi été un moment favorable pouvant permettre au champion du Congo de prouver à la face du monde que sa décision était murie et bien réfléchie.

« Mes remerciements s’adressent à Rocky et à Junior ! »

D’entrée de jeu, Dax Kapia Mukadi exprime sa gratitude envers Rocky Wainstein pour la confiance qu’il a placée en lui surtout en cette période où ce dernier attend présenter une nouvelle image de son club et restructurer l’administration de Rocky’s Boxing Gym Club. Dax tient aussi à remercier Junior Assoya son nouvel entraineur avec qui il a travaillé d’arrachepied lors des séances d’entrainements. Junior décrit Dax comme étant talentueux, discipliné et attentif en même temps. Et pour ce qui est de ce festival, il est important de souligner que Dax s’est opposé à un boxeur qui, pas très longtemps, a perdu face à Shaun Ness à qui Dax a donné du fil à retordre malgré l’avis contraire des juges. « J’ai travaillé durement pour préparer ce combat, alors attendons le résultat final de la part des juges ; rappelons-nous que je viens d’encaisser une défaite il y a quelques mois face à Shaun Ness, donc je ne suis pas prêt à encaisser une autre. » dit-il. 

Aux alentours de 16h45, Dax Kapia Mukadi sort des vestiaires pour faire son entrée dans la salle de spectacle en se dirigeant vers le ring sous les acclamations du public pour un combat de 6 rounds contre Ayanda Mthembu de nationalité sudafricaine. Et dans l’ensemble, Dax Kapia n’avait que deux mois pour se remettre en forme depuis sa défaite face à Shaun Ness ; mais son arrivée à Rocky’s Boxing Gym Club lui a permis de se remettre en forme afin d’avoir le moral de nouveau en place tout en sachant que le plus important c’est d’arriver à bon port et obtenir le résultat escompté.

Il était donc à peu près 17h00 lorsque Dax et Ayanda ont ensemble réagi au son de la cloche pour procéder aux échanges des premiers coups de poing. Et comme d’habitude, le premier round permet aux deux challengers de s’observer et de bien se connaitre surtout lorsqu’il s’agit d’un combat de 6 rounds ou plus. En effet, Dax apparemment prend plus de temps que prévu avant de se déchainer sur son adversaire ; il s’est en outre refusé de le sous-estimer sur base de sa défaite face à Shaun Ness en s’exprimant en ces termes : « Le simple fait qu’il ait été battu par Shaun Ness ne laisse rien présager » dit-il. En somme, Dax tenait simplement à réveiller le champion qui est en lui.

POUR UNE VICTOIRE SANGLANTE MAIS BIEN MERITÉE

En décuplant ses efforts lors du 5ème round et cette fois-ci dans une lutte visiblement acharnée dans laquelle Ayanda Mthembu ne tenait qu’à son honneur, Dax a vaillamment encaissé des coups relativement durs au point de souffrir d’une blessure à l’œil droit qui nécessitait une attention particulière de la part de son soigneur. C’est à partir du 3ème round qu’il prend son élan pour s’engager dans la vitesse de croisière après avoir plus ou moins compris la technique de son adversaire.

Mais le temps fort et plus précisément le plus dur de ce combat était le 6ème round où il aura une autre blessure et cette fois-ci à l’œil droit avec écoulement de sang ; il saigne des yeux et voit trouble. Mais loin d’être abattu ni découragé par cette fatigue visuelle, il se veut absolument terminer son combat sans trop de relâche ni de remous en maintenant une certaine distance de son adversaire. Et aussi motivé par des paroles d’encouragement lancées part Junior Assoya tout le long du combat, Dax était loin d’abandonner cette lutte visiblement sanglante.

Le combat poursuit son cours normal et c’est à 17h30 que le son de cloche retentit pour marquer la fin du combat. La décision arbitrale qui devait départager les deux adversaires était bien reçu par le public : Dax Kapia Mukadi est unanimement déclaré vainqueur du combat sous les acclamations de tous les spectateurs. En plus de cette victoire, Dax   a également reçu le prix du meilleur boxeur du festival en guise de bonus supplémentaire auquel s’ajoute des messages de félicitations personnelles de la part de Manny Fernandez son ex-entraineur qui affirme avoir remarqué un changement progressif dans son style de combat « …mais avec encore un peu plus d’effort Dax aura tous les atouts nécessaires pour devenir champion du monde. Il a du potentiel ! » dit-il. Et la même opinion est partagée par Joe Kalela Kadumbu aussi professionnel que lui mais d’une catégorie inférieure. Dax n’a pas seulement amélioré son style de combat, mais il a aussi réussi à transformer son apparence physique dans une durée relativement courte grâce aux séances d’entrainements assurées par Junior Assoya. Pour ce dernier, Dax est non seulement un bon boxeur mais aussi un élève discipliné et disposé à écouter dans le seul but d’accroitre son niveau.  Par ailleurs Junior s’est encore exprimer en termes clairs sur la performance de Dax Kapia en ajoutant ce qui suit : « Dax a livré un beau spectacle et ce n’est que le début.  Manny Fernandez l’a confirmé et nous avons reçu plusieurs messages d’encouragement à cet effet et j’en suis fier ; surtout quand Je réalise que j’ai eu à le préparer pendant deux mois. Mais ce n’est pas encore tout, car en effet je dois encore le perfectionner davantage et le point le plus important et surtout positif est que Dax est toujours à l’écoute de mes instructions. »

En somme, le parcours annuel de Dax Kapia Mukadi et de son nouveau promoteur démarre sur une bonne note en cette nouvelle année ; avec une nouvelle victoire, une nouvelle gestion et un nouvel entraineur. Enfin, Dax confirme en passant que l’année 2018 pourrait être jalonnée de plusieurs évènements sportifs qui seront bientôt en cours de préparation.