Vendredi, 26 Avril 2019

Emmany Mukuna Kalombo (RDC) vs Siyamcela Mntwana (RSA) : Victoire par K.O en 2 minutes

Sport

La nuit du Jeudi 8 Décembre 2016 à Johannesburg a marqué l’histoire de la boxe professionnelle avec la victoire incontestable du boxeur Emmany Mukuna Kalombo face au Sud-Africain Siyamcela Mntwana.

C’est avec enthousiasme que le drapeau de la République Démocratique du Congo flottait dans l’air et que les drapelets étaient agités de toutes parts pour accueillir Emmany Mukuna déterminé à défendre les couleurs du drapeau Congolais. Emmany Mukuna présente un parcours sans défaite pour le moment où l’on ne remarque que des victoires par K.O.

A 21h 40, Emmany Mukuna monte sur le ring pour livrer son 5ème combat professionnel sous l’acclamation de son public et des amateurs de boxe pour un combat de 4 rounds. Au son de la cloche, le signal est donné et les deux adversaires se saluent et apparemment loin de savoir que tout pouvait se jouer au tout premier round.

 En effet, c’est vers la deuxième minute du combat que le jeune congolais se défoule sur son adversaire pour le mettre à terre une fois pour toute ; le coup fatal est lancé et Siyamcela Mntwana « s’effondre » sur le ring. Il ne s’en remettra pas si vite pour continuer sa lutte, Siyamcela Mntwana abandonne et perd le combat en faveur d’Emmany Mukuna. 

En effet, une semaine avant le combat Emmany révèle qu’il n’était pas assez en forme pour livrer ce combat et que même la prise de certains produits pharmaceutiques pouvait l’affaiblir davantage, mais soutient que même si un match de retour pouvait être organisé, le résultat sera le même.

Mais qui est donc Emmany Mukuna Kalombo ?

Ancien amateur du football et aussi du Basketball, Emmany Mukuna (1.80m /69kg), de nationalité congolaise, est né le 6 février 1991 à Kinshasa en République Démocratique du Congo ; fils de Théodore Kalombo et de Generose Mbuyi. Diplômé d’état de la section Scientifique / Bio-chimie, Emmany Mukuna Kalombo tentera de poursuivre ses études supérieures à Kinshasa où il aurait aimé terminer ses études en Gestion Pétrolière. Mais c’est en 2014 qu’il optera pour la boxe amateur sous l’assistance de Patrick Lokota et de Serge Tambwe ses deux entraineurs grâce à qui Emmany Mukuna livrera au total 6 combats amateurs et remportera de la victoire de tous ces combats avant de s’envoler pour la République Sud-Africaine et faire de la boxe une profession.

Pourquoi l'Afrique du Sud et non l’Europe ?  

Animé surtout de patriotisme mais pas de racisme, Emmany Mukuna confirme avoir plus d’opportunités de faire carrière dans la boxe en Afrique du sud et d’y réussir tout en gardant sa nationalité d’origine qu’elle que soit sa notoriété. Il s’inspire -confirme-t-il des boxeurs vivants en Afrique que ceux d’ailleurs.

Pour ce jeune boxeur, il ne suffit pas seulement d’être doté d’une force physique requise pour exercer cette discipline sportive qu’est la boxe, mais il faudrait aussi être doté de plus ou moins toutes les infrastructures possibles pour développer son talent, avoir un bon régime alimentaire et aussi diverses sortes de support médiatique pour être à jour sur les informations sportives en général et sur la boxe en particulier.

C’est en Mars 2014 que Emmany Mukuna arrive à Johannesburg et s’entrainera d’abord avec Harold Volbrecht à Boksburg avant de rencontrer Nick Drandt grâce à qui il livrera 3 combats sur les 5 combats professionnels que Emmany a dans son palmarès. Après les 3 combats professionnels, Nick Durandt confiera Emmany Mukuna à Damien Durandt son fils avec qui Emmany entretient de bonnes relations professionelles et sous la supervision de qui il a livré les deux derniers combats.

A la vue de toutes ces soirées de boxe qui ont eu lieu en 2016 sur toute l’étendue de Johannesburg, capitale économique de la République Sud-Africaines, il y a lieu de se poser des questions sur l’évolution de la boxe en 2017.

En effet, il est à noter que Dax Kapia Mukadi vient de signer son tout premier contrat de boxe avec Aubrey Schneider son nouveau manager avec Manny Fernandez comme Entraineur principal.