Vendredi, 22 Juin 2018

Être francophone dans un milieu anglophone n’empêche pas de fêter la Francophonie

Culture

Le rendez-vous à la 20e édition de la célébration de la francophonie a une fois de plus été respecté en Afrique du Sud.

l’alliance française de Johannesburg organise le 16 Mars à 18h une guinguette ; une petite soirée parisienne où les participants           à la soirée vont exprimer leur joie par des chants, des danses et partager des mets spéciaux accompagnés d’un vin local appelé « ginguet » dans un esprit d’unité et tant d’autres à découvrir. 

L’Institut français d’Afrique du Sud (IFAS) savoure trois semaines de festival de la francophonie dans un programme bien lourd. Ils ont débuté depuis le 10 mars 2018 et chemine le 29 mars 2018.  Ils ont invité Naomi Van Niekerk, une sud-africaine célèbre qui parle français à Pretoria Boys High School. Des spécialités gastronomiques, performances culturelles, le concert avec  la chanteuse  Erika Lernot, la remise des prix, des cocktails, des débats ouverts au sujet de la francophonie, des projections de films sont en large les activités attrayantes et  réservées pour ce festival.

L’alliance française de Vanderbijlpark prépare cette  journée « French Day » pour le mois de Mai 2018 débutant le 16. Pour marquer cet évènement dans cette optique, l’alliance française organise beaucoup d’activités notamment : un défilé de mode, festival de  musique et une heure de classe de français, gratuite  pour ceux qui sont excités à apprendre cette belle langue. «  La motivation de cette classe spéciale de français est de coaliser les deux cultures françaises et celles de l’Afrique du Sud. » : a dit Thomas Rasehloka, le responsable des relations publiques. 

Une sud-africaine Thandy Mazibuko a été interviewée ce jeudi. Elle était très passionnée par l’idée d’avoir l’opportunité de joindre la classe de français, car dit-elle c’est une langue qui l’a toujours fascinée et très intéressante à apprendre. Elle affirme connaitre des mots en français qu’elle ne peut oublier tels que : «   Merci, bien, l’amour, belle,… ». 

Bref, en Afrique du Sud, les alliances françaises et instituts français et les ambassades francophones sont très mobilisés pour ce festival annuel de la francophonie car elle permet à plusieurs pays où le français  est parlé  et aux francophiles surtout de découvrir les expressions variées de cultures francophones. Ainsi la langue française dans la voie de la francophonie unit, solidifie les liens mutuels de ceux qui la parlent, attire plusieurs personnes à l’aimer et l’apprendre et enfin s’éternise. L’espace anglophone est de ce fait une opportunité et non une menace pour les francophones de faire connaitre les cultures et valeurs francophones dans plusieurs formes d’expression.  Puis, l’objectif sera toujours atteint même en inculquant les mots français aux anglophones.

 

Quelques informations sur le français  et la francophonie :

Saviez-vous que : « Le français est la cinquième langue la plus parlée sur la planète et la seule, avec l’anglais, à l’être sur les cinq continents. Langue de travail dans les organisations internationales, le français est la deuxième  langue la plus apprise dans le monde, avec près de 125 millions d’élèves et un demi-million de professeurs  de français à l’étranger. Il est la quatrième langue d’internet, la troisième langue du monde des affaires et la deuxième langue d’information internationale dans les medias. »

Une raison de plus de célébrer « La journée Internationale de la Francophonie ». En effet, la langue française s’accorde comme un merle au-delà des identités, cultures, accents, ceux qui la parlent, ceux qui l’ont reçue en héritage et ceux qui sont très nombreux à l’apprendre.

La journée internationale de la francophonie est une fête civile, une festivité universelle de l’Organisation internationale de la francophonie qui se déroule le 20 mars de chaque an.  Cette fête a été créée en 1988 pour permettre aux 70 états francophones et gouvernements de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) de commémorer la langue française qui les unit et même leur diversité…

Le but de cette journée est de permettre à plus de 220 millions locuteurs francophones du monde entier de fêter en unité leur vœu de vivre ensemble dans leurs particularités, en partageant ainsi les valeurs de la francophonie. Des concours de mots, spectacles, festivals de films, rencontres littéraires, rendez-vous gastronomiques, expositions artistiques, des journées d’humour, … sont quelques moyens utilisés pour partager ce moment qu’importe les différentes cultures puisque le lien commun est la langue française. Ainsi, quel que soit le pays où le français circule, rien n’empêche aux francophones de s’exprimer.

L’Afrique du Sud, en exemple, bien qu’étant un pays anglophone accueille cependant beaucoup d’étrangers francophones venant du monde entier. Ainsi plusieurs citoyens français, francophones et francophiles y vivent.  

La semaine de la francophonie offre ainsi chaque année de nouvelles découvertes, de nouveaux délices dans la diversité.