Monday, 09 December 2019

Home Affairs met en garde contre de faux messages sur l'expulsion des sans-papiers.

Société

De faux messages circulent depuis quelques jours sur des mesures que Home Affairs aurait prises sur l'expulsion des sans-papiers à partir du 23 Janvier.

Home Affairs a ainsi tenu à fixer l'opinion : ce ministère n'a jamais publié de communiqué allant dans ce sens.

Pour Home Affairs, ce genre de message vise plutôt à déstabiliser le pays et créer des tensions entre les migrants et les locaux.

Les sud-africains ainsi que les immigrés sont ainsi appelés à ignorer ces messages qui attisent la haine et de continuer à œuvrer pour le développement du pays.

« Toute personne vivant dans le pays devrait rester vigilent et aider les autorités à combattre la clandestinité en utilisant des moyens légaux existants. » rapporte un communiqué de Home Affairs.

Ce ministère a cependant tenu à rappeler que c'est à travers ses services compétents qu'il s'assure que les immigrés vivant en Afrique du Sud soient en règle. Ceux qui violent la loi sud-africaine sur l'immigration seront sanctionnés comme le prévoit justement cette loi.

Par ailleurs, le ministre de Home Affairs, Malusi Gigaba a annoncé qu'il donnerait plus de détails sur la nouvelle approche de son ministère entre autres sur la gestion des réfugiés et des sans-papiers.