Monday, 18 January 2021

Les attaques contre les commerçants étrangers se poursuivent.

Société

Cela fait près d'un mois que les commerçants étrangers, notamment pakistanais, sont retournés vivre dans les townships à Durban, secouées par les violences xénophobes au mois d'avril.

Ces commerçants vivent toujours dans la peur après que l'une de leurs boutiques ait été incendiée la semaine dernière.

« Les autorités nous avaient assure que tout allait bien et que nous serons en sécurité mais ce n'est pas le cas. » déplore un commerçant pakistanais.

Ces commerçants ont affirmé avoir été menacés par les locaux qui leur ont demandé de quitter le township.

Ils pensent que ce sont leurs voisins qui ont sans doute payé des bandits pour brûler leur boutique.

Tout a été brûlé dans la boutique.

A en croire le bailleur chez qui les commerçants louent un petit local qui fait office de boutique, ils ont eu beaucoup de chance car les agresseurs étaient armés.