Dimanche, 24 Février 2019

Les autorités appelées à agir contre les pasteurs étrangers qui profitent des sudafric

Société

De nombreux pasteurs étrangers sont installés en Afrique du Sud, y travaillent sans avoir les documents légaux requis pour  ce genre d’activités. Ils amassent de l’argent aux dépens de leurs fidèles sud-africains, notamment.

C’est du moins ce que pense la Commission pour la promotion et la protection des droits des communautés religieuses, culturelles et linguistiques, The Commission for the Promotion and Protection of the Rights of Cultural, Religious and Linguistic Communities, CRL.

Cette commission appelle ainsi le ministère de l’intérieur, Home Affairs, à revoir les demandes de visa de ces pasteurs étrangers et de déporter ceux qui ne sont pas dans le pays de manière légale.

« Il y a beaucoup de pasteurs étrangers qui n’ont pas de visa leur permettant de mener leurs activités mais qui le font en toute quiétude. » affirme le CRL.

Elle ajoute également qu’il y a une hausse d’activités religieuses étrangères à travers le pays.