Tuesday, 18 May 2021

Les demandes d’asile expirées pendant la période de confinement valides jusqu’ au 31 mars 2021.

Immigration

Les demandeurs d’asile et refugiés dont les documents de séjour ont expiré pendant la période de confinement décrétée par le gouvernement sont valides jusqu’ au 31 mars 2021.

Cette mesure a été prise par le ministère de l’intérieur après le confinement décrété par le président de la république, Cyril Ramaphosa dans la lutte contre la Covid 19.

«Aucun réfugié ou demandeur d’asile ne peut être pénalisé à cause de son document expiré pendant cette période de confinement. Ils continueront à bénéficier des avantages comme auparavant.» peut-on lire sur le document publié sur le site du ministère de l’intérieur.

Il convient de signaler que les différents bureaux des réfugiés ont temporairement fermé leurs portes dès le début de la crise provoquée par la covid 19.

La date d’ouverture de ces bureaux n’a pas encore été révélée. Le ministère de l’intérieur a déclaré que les demandeurs d’asile ainsi que les réfugiés seront notifiés lorsque les bureaux pourront de nouveau ouvrir leurs portes.

Détenteurs de visa d’études, d’affaires ou de travail.

Les détenteurs de visa d’études, d’affaires ou de travail dont les visas ne sont plus valides à partir du 15 février ne seront pas pénalisés. Ils ne seront pas arrêtés à cause de leur visa expiré.

Ils sont invités à faire la demande de renouvellement de leur visa dès que la mesure de confinement sera levée.

Ceux qui aimeraient quitter le sol sud-africain pendant cette période ne seront pas non plus pénalisés.