Thursday, 18 July 2019

Les familles des réfugiés pourront bénéficier du même statut que le demandeur principal.

Immigration

Plusieurs familles pourront finalement être réunies et profiter de leur statut de réfugiés en Afrique du Sud.

La Cour Suprême de Western Cape vient en effet de rendre son verdict. Elle soulage ainsi des familles des refugiés venant de différents pays d’Afrique qui ont recherché l’asile en Afrique du Sud pendant plusieurs années.

Tel que EWN l’a reporté ce mercredi 19 Juin, le tribunal a statué en faveur des réfugiés de Cape Town, permettant aux familles des refugiés de bénéficier du statut de réfugié par regroupement familial.

Home Affairs devrait ainsi se conformer au verdict rendu par le tribunal. Les étrangers qui ont besoin d’un statut de réfugié en Afrique du Sud devront faire une demande d’asile par regroupement familial, en tant que dépendant.

Il revient ainsi à Home Affairs de s’assurer que les documents nécessaires ont été soumis pour l’octroi d’un titre de séjour aux demandeurs d’asile.

Les demandeurs d’asile devraient présenter soit un acte de naissance ou un certificat de mariage afin de prouver la relation les liant au réfugié. Le département se réserve le droit de demander un test d’ADN pour confirmer la relation entre les demandeurs d’asile. Ce sont des mesures mises en place afin de prévenir toute activité frauduleuse.

Pour Popo Mfubu de l’UCT, Refugee Rigths Units, cette décision est un moment historique pour les réfugiés et leurs familles.

« Plusieurs conjoints des réfugiés ainsi que leurs enfants étaient pratiquement livrés à leur triste sort; ils ne pouvaient pas acquérir des droits socio-économiques car n’ayant aucun titre de séjour. Cela leur permet de bénéficier d’un permis temporaire pendant la finalisation de leurs applications, » a noté M. Mfubu.