Jeudi, 13 Décembre 2018

Lutte contre la corruption: l’opération Bvisa Masina a frappé.

Immigration

Un officier du ministère de l’intérieur et un étranger ont été arrêtés ce mardi à King Williamstown, au Eastern Cape dans le cadre de l’opération Bvisa Masina.

L’officier du ministère de l’intérieur est accusé de complicité sur les affaires des mariages blancs. L’étranger dont la nationalité n’a pas été dévoilée est impliqué dans des affaires jugées illégales, selon le ministère de l’intérieur.

Selon l’unité en charge de cette enquête, la fouille dans la maison de l’immigré a permis de confisquer des copies des passeports sud-africains, des cartes d’identité, des certificats de mariage, des autocollants des permis temporaires, des papiers des demandeurs d’asile ainsi que plusieurs autres documents liés à l’immigration.

Outre ces documents, la police a également mis la main sur des actes de naissance indiens et du Bangladesh, des caméras, téléphones cellulaires et autres appareils électroniques.

Pour le ministre de l’intérieur, Malusi Gigaba, ces arrestations viennent de démontrer l’efficacité de l’opération Bvisa Masina, mise en place récemment par « Home Affairs »  en vue de lutter contre la corruption qui gangrène ce ministère.  

« A travers ces arrestations, nous voulons lancer un message fort au reste de la communauté ainsi qu’aux officiers du ministère. Nous ne tolérerons pas toute action de sabotage à l’action du gouvernement à offrir un service de qualité à la population. » a-t-il déclaré.