Vendredi, 22 Juin 2018

Mai 2008-Mai 2018 : La diaspora africaine se souvient des victimes des attaques xénophobes.

Société

C’est ce vendredi 18 Mai 2018 à Yeoville, à Johannesburg,  que la diaspora africaine commémore le 10e anniversaire des attaques xénophobes qui ont secoué le pays. 62 immigrés avaient été tués et des centaines s’étaient déplacés pendant cette période.

Cette commémoration marque également le début des festivités de la semaine africaine célébrée chaque année dans la nation Arc-en-Ciel.  

Cet évènement est organisé par l’ONG,  African Diaspora Forum. Selon Marc Gbaffou, le président de cette organisation, en dépit de nombreux efforts menés par le gouvernement sud-africain ainsi que les différentes organisations, les attaques xénophobes continuent de mettre en danger la vie de nombreux immigrés, à menacer le commerce et autres petites  entreprises dirigées par les immigrés africains.

Une bougie sera allumée pour le repos de l’âme de ceux qui ont perdu leur vie, parfois dans des conditions atroces.

Une centaine de personnes, notamment, des leaders des partis politiques, des différentes confessions religieuses et autres acteurs de la société civile sont attendus à cette commémoration.

A en croire Africa Diaspora Forum, cet évènement cette année est important dans la mesure où trois ans plus tôt, une autre attaque a causé la mort de six personnes. De nombreux commerçants au Kwazulu Natal ont été sommés la semaine dernière de quitter la province sous peine de nouvelles attaques.

Il convient de signaler que les immigrés africains et pakistanais sont les plus ciblés lors de ces attaques.