Mercredi, 19 Septembre 2018

Nouvelle loi sur l’immigration: le DA veut saisir le parlement.

Immigration

La nouvelle loi sur l’immigration freine l’économie sud-africaine ainsi que la création des emplois. Le parlement devrait être saisi de cette question. C’est ce que propose le principal parti d’opposition, Democratic Alliance, DA.

A en croire le DA, le comité mis en place par le ministre de l’intérieur, Malusi Gigaba n’a pas été en mesure d’évaluer correctement les dégâts causés par cette nouvelle loi sur l’immigration.

Ce parti a aussi déploré le fait que le ministre de l’intérieur ne soit pas ouvert aux propositions après avoir déclaré que la nouvelle loi sur l’immigration ne sera pas modifiée.

Le ministre du touriste, Derek Hanekom, avait également pour sa part, fait savoir qu’il faut absolument revoir cette loi afin de trouver un équilibre entre la sécurité et l’attraction des touristes.

Il convient de rappeler que la loi controversée est entrée en vigueur au mois de juin. Cette loi exige aux parents de se déplacer avec la version intégrale de l’acte de naissance de leurs enfants mineurs.

Une loi qui est entrée en vigueur une année après la mise en place l’année dernière d’une autre loi qui exige entre autres à ceux qui veulent changer de permis de retourner dans leur pays d’origine.

Les potentiels touristes sont également obligés de se déplacer en personne pour faire la demande du visa.

Pour le DA, un rapport publié par le Conseil du Tourisme démontre que le nombre des touristes a baissé de 7% pendant le premier trimestre de 2015.

A lire aussi: Baisse du nombre de touristes: Home Affairs dit n’y être pour rien.

                  Le SATSA demande le gel de la nouvelle loi sur les visas.

                  Nouvelle régulation : L’IATA appelle la RSA à la raison.