Dimanche, 24 Février 2019

Propos du maire de Joburg : Des ONG comptent exprimer leur mécontentement.

Société

Des organisations de défense des droits des étrangers, telles qu’African Diaspora Forum sont mécontentes des propos jugés xénophobes tenus par le maire de Johannesburg, Herman Mashaba.

Elles comptent bien le lui faire savoir à travers un mémorandum qu’elles entendent lui remettre le 19 décembre à 11h.

Initialement prévu pour ce vendredi 09 décembre, le dépôt de ce mémorandum par 14 personnes a finalement été reporté à cause de l’intérêt manifesté par plusieurs organisations et autres citoyens sud-africains qui ont  également voulu faire partie de cette rencontre.

« La loi prévoit sept jours avant d’approuver un quelconque rassemblement de cette envergure. Nous n’aimerions pas organiser une marche illégale du moment où le maire Herman Mashaba estime que tout ce qui touche les immigrés est illégal. »  peut-on lire dans un communiqué rendu par Africa Diaspora Forum sur sa page Facebook.

Le maire de Johannesburg, Herman Mashaba avait en effet déclaré en début de semaine que les immigrés sans papiers sont liés à des activités illégales à Johannesburg.

Le maire n’a cependant aucune statistique pouvant démontrer que les immigrés sans papiers sont effectivement responsables des activités illégales à Johannesburg.

Pour les différentes ONG œuvrant pour la défense des droits des étrangers en Afrique du Sud, de tels propos peuvent facilement engendrer des attaques contre les étrangers et fragiliser les efforts de cohésion nationale entrepris par les autorités et la société civile.

Home Affairs, pour sa part, a également réagi en mettant en garde le maire de Johannesburg contre de tels propos qui peuvent être mal interprétés.

Pour la porte-parole du maire, ces propos ne sont pas xénophobes. Il s’agit plutôt de punir sévèrement ceux qui enfreignent la loi, que l’on soit sud-africain ou étranger.

A lire aussi: Hausse du taux de criminalité : Gauteng est la province la plus touchée.

 Traque des "sans papiers": ADF s’insurge contre le mauvais traitement à Jhb.      

Traque des étrangers sans papiers: L’armée va fouiller les autres quartiers de Joburg.

Propos du roi Zulu : ADF saisit la commission sud-africaine des droits de l'homme. 

Les propos du roi Zulu choquent les associations de défense des étrangers.