Lundi, 16 Juillet 2018

Raymond Kupula : "Non, Clément Kamanga n’a rien merité!"

Sport

Clément ne m’a jamais battu ; il a été favorisé

Les avis sont diversifiés   sur les résultats publiés lors du dernier combat de Raymond Kupula face à Clément Kamanga. Certains boxeurs, proches de Raymond, sont d’un avis contraire par rapport aux résultats rendus officiels que Raymond rejette en bloc et avec indignation et frustration

D’entrée de jeux et avec irritation et mécontentement Raymond Kupula réagit face à la déclaration faite par Clément Kamanga en rapport avec leur combat du 3 décembre 2017 à Rosettenville.  Déjà, en guise de contradiction sur la version de Lionel Hunter, l’entraineur de Clément, selon laquelle Raymond affichait un poids de 65 kg face à Clément qui en avait 63.6 lors de la pesée, Raymond souligne avoir plutôt affiché un poids de 64.20kg contre les 63.95kg qu’affichait Clément et confirme par la même occasion avoir reçu son gain dans son entièreté et qu’aucune sanction ne lui a été imposé dû à son poids.

« Les résultats du combat sont incorrects et tendancieux ! » dit-il.

Partant de son indignation et tout en étant convaincu que le résultat final n’était qu’une contre-vérité, Raymond étoffe son raisonnement jusqu’au point de défier Clément Kamanga et son frère Paul en ces mots :« Clément et Paul Kamanga ne font pas le poids devant moi en tout et pour tout. Je savais   que ces résultats étaient falsifiés ; c’est   ce qui a déclenché l’attitude que j’ai affichée après leur publication et je m’en excuse » dit-il. Raymond a déploré l’injustice des   juges sur toute la ligne ; selon lui la victoire lui revenait et c’était irréfutable au point où Manny Fernandez, son entraineur le lui avait confirmé en ces termes : « Raymond, la victoire te revient ; mais attendons voir ce que pensent les juges ». Raymond souhaitait remarquer de l’impartialité et d’objectivité de la part des juges ; d’où sa déclaration   lors la conférence de presse tenue en date du 17 novembre 2017 à Rosettenville. Et toute observation faite, ce n’est pas de l’impartialité que   Raymond a   remarqué dans ce combat comme il l’explique lui-même.

Je demande juste une revanche pour le prouver !

 

Pour Raymond Kupula les enjeux de ce combat ne constituaient qu’à promouvoir Clément Kamanga en vue d’augmenter sa côte de popularité. « J’ai été sacrifié pour que Clément prenne la vedette ; en fait Clément ne mérite pas cette victoire et même pas un seul combat à titre, car il n’en a ni la technique ni la compétence d’ailleurs. Son record prouve à suffisance que je suis le premier boxeur à lui donner du fil à retordre parce que jusque-là Clément n’a jamais confronté des boxeurs physiquement forts et puissants » déclare-t-il.

Frappé par la déception, Raymond a du mal à digérer cette défaite. En comptant sur sa propre expérience, Raymond reste convaincu que Clément ne mérite pas cette victoire jusqu'à preuve du contraire dit-il. Et en avançant une opinion selon laquelle qu’il n’existe pas de combat sans revanche, Raymond Kupula   enrichit cette hypothèse en déclarant clairement ce qui suit : « Tout combat mérite une revanche et si Clément refuse d’avoir une revanche avec moi donc il y a quelque chose qui cloche voilà pourquoi j’anticipe pour confirmer que je remets en doute son record professionnel dans lequel ne figure aucun boxeur qui mérite des éloges. » ajoute-t-il.   Dès lors Raymond réclame une revanche   contre Clément et promet à cet effet de se montrer sous un autre jour. Il compte prouver à la face du monde et à la face des professionnels de la boxe qu’il est le meilleur « C’est une revanche ou rien… et s’il m’arrivait de perdre lors de cette revanche face à Clément alors je renoncerai à ma carrière de boxeurJe serai convaincu de sa victoire du 3 décembre 2017 s’il me battait lors de cette revanche ».  

En tout état de cause lors de son interview avec un reporter du site  www.franco-sa.co.za, une seule question lui revenait constamment « Je l’ai pourtant bien battu ; alors, pourquoi refuserait-il une revanche s’il pense avoir bien mérité cette victoire ? ». Comme pour dire qu’il faut reculer pour mieux sauter, Raymond souligne qu’il n’avait   que 19 jours pour préparer son combat avec Clément. Ainsi pour préparer sa revanche contre Clément Kamanga, Raymond promet de décupler ses efforts avec l’assistance des bons boxeurs comme partenaires sparring ; il se voit donc arracher la vedette après ladite revanche. Raymond est prêt à remuer ciel et terre pour tenir à sa parole et envisage de se préparer assidument en prenant le temps qu’il lui faut avec l’assistance des professionnels de différents styles et de différentes catégories à savoir : Bongo Lipembo, Dido Mukanya Mufuta, Eric Dax Kapia Mukadi, et Platini Baokuta. « Alors, Juste une revanche contre Clément Kamanga  pour en finir une fois pour toute » confirme-t-il.

De ce qui précède et en guise de conclusion, Raymond lance un message de prise de conscience aux boxeurs congolais en leur demandant de ne plus livrer de combat entre eux et de ne se confronter qu’avec des boxeurs de tout autres nationalités.