Mercredi, 23 Mai 2018

Didier Kahungu: «Intelligence appliquée : j’ai observé une déficience sur le marché… »

« Les Processus d’affaires sont au cœur de ce que fait ou rompt une entreprise... » ~ Oracle BPM

Didier Kahungu, professionnel dont l'expérience au fil des ans s'étend sur l'analyse des données, l’analyse statistique, la stratégie de surveillance et de développement, la stratégie de risques de crédit, le Six sigma, le processus et l’amélioration de la gestion, l’intelligence d'affaires, le client stratégie centrée sur la prise de décision pilotée par les données.

(Source : Linkedin )

Didier nous livre une entrevue très révélatrice.

Propos recueillis par James K Yamungu

Franco-SA: Bonjour Didier Kahungu!  Pouvez-vous vous présenter à nos lecteurs?

Didier Kahungu: Mon nom est Didier Kahungu, je suis congolais  et j’ai passé mes 15 dernières années ici en Afrique du sud dont dix dans le domaine professionnel (surtout bancaire). Je suis le fondateur de la société « Applied Intelligence Consulting » ou mieux traduit en français par « l'intelligence appliquée », une firme de stratégie d'entreprises.

Franco-SA : D'où vous est ainsi venue l'idée de créer votre entreprise?

Didier Kahungu: j'ai observé une déficience dans le marché et cette opportunité-ci s’identifiait parfaitement à mon avidité d’indépendance et mes compétences.

Je pense que je devrais d'abord en dire plus sur ce que mon entreprise fait : L'idée est mieux illustrée par notre slogan qui est le suivant: «nous lions la passion à la réalité; nous savons comment nous y prendre».

Toutes les entreprises ont des objectifs, des rêves et aspirent à des grandes choses, des revenus importants, de la grande clientèle, la part de marché, etc., et elles [les entreprises] échouent généralement  sur la notion du « comment s’y prendre» : cette notion parle de la stratégie et des processus.

La plupart des compagnies mettent en place évidemment des processus et stratégies, mais le problème est qu'elles ne concordent pas avec leurs objectifs ou,  pour la plupart, elles  sont paralysées par Les inefficacités dans leurs processus. Il s’agit par exemple du gaspillage, du défaut de fabrication, des erreurs, des retards dans la livraison… au point où ces entreprises ne parviennent pas à atteindre les objectifs qu’elles se sont fixés.

La nature de notre entreprise est d’éliminer ces inefficacités, de créer des processus qui sont robustes et en accord avec les objectifs de l’entreprise,  dès que notre but est atteint,  nous aurons alors lié votre  rêve à la réalité.

Franco-SA: En tant que francophone en particulier, quels sont les défis que vous avez rencontré lors de la création de votre entreprise? 

Didier Kahungu: Je suppose que les défis sont les mêmes que ceux rencontrés par les natifs de ce pays. Je suppose, comme vous le dites que, par contre, nous avons un autre défi à relever en tant qu’étranger.  Mais je me dis  que c'est aussi une opportunité exceptionnelle parce que vous disposez en même temps d’un rare privilège d’expérience, d'un autochtone et de celui d'un étranger, vous pouvez donc voir le même jeu sur deux différents angles et ceci est un avantage substantiel qui vous démarque, à mon humble avis.

Je bénéficie largement des prorogatifs de ces deux marchés, l'un francophone et l’autre anglophone… .En effet le défi s’oriente vers "pile ou face" et donc ceci est incontestablement un très rare avantage dans le contexte entrepreneurial sud-africain.

Franco-SA: Avez-vous déjà servi des clients étrangers? Quelle a été essentiellement votre expérience avec les autres étrangers ou les locaux?

Didier Kahungu: Je suis moi-même étranger et je sers gracieusement les sud-africains donc oui je l’ai déjà fait. Il n'y a pas de différence dans notre approche ou considération fondée sur la nationalité de notre client.

La seule différence est ramenée à quand nous considérons notre approche aux différents problèmes, je fais allusion aux différentes entreprises : Tout d'abord, nous n'aimons pas généraliser nos approches, nous avons une approche "fait sur mesure" avec nos clients parce que nous croyons que les problèmes peuvent être les  mêmes, mais les clients sont différents, ils disposent des valeurs différentes les unes des autres et nous avons nos propres valeurs à respecter : ‘Efficacité’

Donc, qu’ils soient sud-africains, européens ou américains, l'objectif final est de les marquer  efficacement de manière à produire une expérience remarquable et inoubliable.

Franco-SA: Parlez-nous de votre compagnie, qu'a-t-elle de différent à comparer à vos compétiteurs?

Didier Kahungu: C’est une question pertinente. Notre société à une valeur « efficacité ». Nous sommes affamés des résultats. Et cela peut paraitre comme cliché mais lisez notre site Web et nos lèvres... nous nous assurons que  chaque rencontre avec notre client est  traitée comme si c’était la toute première rencontre, même si nous avions déjà servi ce client auparavant.

Nous nous spécialisons dans les améliorations de processus d'affaires, l’optimisation et nous utilisons le  « six sigma » comme l'un des outils... six sigma est un outil développé par Motorola dans les années 80 pour l'amélioration des processus. C'est un ensemble d'outils statistiques conçu pour la réduction des écarts (variance) et l'élimination des gaspillages. A cause de sa nature, il peut être utilisé dans toutes les industries et n'est pas limité à une seule industrie seulement, donc cela pourrait être dans l'industrie manufacturière, l’ingénierie, les opérations bancaires, les soins de santé etc.... que ce soit une grande entreprise ou PME.

Un processus est l'itinéraire que vous prenez afin d'atteindre votre objectif ou but. Dans cette voie peut se trouver de nombreuses erreurs, les retards, les failles  (anomalies) (une faille est tout ce qui ne correspond pas à la promesse que vous avez apportée à votre client), le gaspillage qui vous coûtent de l'argent ainsi que votre réputation. Ces choses font varier votre produit ou service, et donc la qualité de votre produit ou service n’est pas fiable ni prévisible,  aujourd'hui votre client a attendu 10 minutes au téléphone et le lendemain il attend pendant 3 heures alors que vous lui aviez promis que la période d’attente est de  11 minutes maximum ; voyez-vous, c'est une faille, c'est une promesse brisée et le fait que cette promesse n’est pas fiable (ça varie de 10 minutes à 3 heures) Cela signifie qu'il y a quelque chose qui doit être faite afin d'apporter des changements et réduire cet écart et arriver à l'éliminer.

L’objectif est de toujours rencontrer le besoin de votre client et ceci ne devrait pas être le fruit du hasard, mais plutôt être une partie intégrante du processus de livraison.

C'est là que nous intervenons. Pour  réduire et éliminer cet écart entre ce que vous avez promis à votre client et ce que vous livrez (produit ou service).

Et il nous arrive de travailler avec le système établi par la compagnie qui requiert nos services : Si ce système ne marche pas,  alors nous suggérons  simplement la création d’une nouvelle stratégie ou d’un nouveau processus. Il s’agit-là d’un point de référence de l’industrie.

Avant tout nous visons d'abord l'amélioration (optimisation) du processus ou de la stratégie qui existe déjà.

Six sigma est très scientifique dans son approche mais nous n'avons pas seulement la science comme un outil, nous utilisons notre  expérience, sans oublier la vôtre.

Je viens de vous donner juste un petit exemple, on pourrait aussi mentionner l’exemple de fabrication, les chaînes d'approvisionnement, les centres d'appels, le développement des produits (bancaires et autres), etc

Mais chacun peut mettre Ceci dans le contexte de son entreprise ou son département et voir combien nous leur serons utiles.

Nous avons des logiciels qui peuvent s’appliquer à tous ces problèmes afin de débloquer des performances exceptionnelles et de là nous établissons des contrôles pour vous assurer que votre processus entre et reste dans un cycle d'amélioration continue avant de remettre le contrôle ã vos employés (après les avoir formés bien sûr), de cette façon vous ne perdez pas ce que vous avez gagné et vous avez un moyen de maintenir ce niveau de satisfaction de la clientèle en répondant toujours à ses besoins.

Franco-sa: Qui peut bénéficier de vos services

Didier Kahungu: Seules Les entités (entreprises, gouvernements, ONG etc)  qui sont sérieuses ou alors prennent au grand sérieux la satisfaction de leur clients, Ces entités qui  prennent à cœur leur réputation et considèrent les plaintes de leurs clients.

Prenez l’exemple de l'Afrique du sud...vous remarquerez que la compétition entre entreprises (du même domaine)  est rarement basée sur la diversité de leurs produits, c’est plutôt leur service " comment elles servent leurs clients et c'est exactement ce service là, qui quand  affaibli par des failles ou inefficacités devient alors une pierre d'achoppement pour l'entreprise et limite leur compétitivité car ca rend plus chère  la rétention du client parce que  nous savons tous l'effet des ces failles à la satisfaction du client.

Imaginez que vous offrez le même service ou produit que votre compétiteur, mais seulement vous le faites plus vite, avec moins de failles, et à cause du coût très bas de production que vous avez réalisé grâce à votre partenariat avec nous, vous l'offrez à un prix plus abordable...le  choix est clair n'est ce pas ?

Et seules les entités qui prennent au sérieux la voix de leurs clients auront ce souci de s'associer à nous et réaliser cela.

Franco-SA: Comment s'annonce l'avenir de votre entreprise?

Didier Kahungu: Nous sommes jeunes... mais nous croissons de plus en plus... et ce n’est pas tout simplement une réponse passive et axée sur la foi optimiste... nous travaillons sur cette croissance.

Nous avons nos yeux fixés sur l'Afrique, je crois que c'est là que l'opportunité de croissance existe. Nous visons la RDC comme un point de départ pour la région de l'Afrique centrale.

Nous cherchons à pénétrer le marché de la France, non pas à cause de l'absence de cette technologie, mais plus pour le poids de la France dans la région de l'Afrique francophone.

Nous avons le Kenya en tête...Et oui, nous avons le Royaume-Uni et les États-Unis en vue aussi...

Mais tout cela fait partie d'un plus grand plan. On ne va pas en parler pour le moment.

Franco-SA: Que conseillerez-vous aux jeunes entrepreneurs qui aimeraient suivre votre lancée?

Didier Kahungu: Osez ! J'ai lu une fois le livre de Bernard Tapis 'Gagner' ... il a dit une chose : 'Champion, Ne  laisse pas  ta rage dans les vestiaires' .

Franco-SA: Que répondez-vous aux personnes qui disent que l'Afrique du Sud est hostile aux entrepreneurs étrangers?

Didier Kahungu: Hostile ? Non, sélectif peut-être et c'est justifiable. l'Afrique du Sud a ses défis et l'un d'eux est le poids que l'apartheid a eu sur l'économie par rapport aux noirs et donc ils doivent  surmonter ce lourd passé, certaines règles telles que la discrimination positive sont mises en place pour compenser pour ces effets. Et d'ailleurs la discrimination positive n’est pas propre à l’Afrique du Sud. On la retrouve également aux  USA. Vous trouverez que ces pays favorisent l’emploi des locaux et la main d’œuvre locale.

Personnellement, je pense que ce soit une bonne stratégie mais je ne peux pas les blâmer pour ces politiques.

Il y a aussi une chose qu'on ne peut pas nier... la valeur reste une  valeur quelle que soit son origine. Et je pense que l'Afrique du Sud le reconnaît aussi.

Une autre chose est qu'il y a toujours besoin d'une complémentarité, personne n'a tout...mais Il sera toujours difficile pour vous dans n'importe quel pays, de rivaliser avec les locaux dans un domaine où il n'existe pas de pénurie de compétences ou dans un domaine où aucun caractère unique n'est nécessaire pour y fonctionner.

Mais comme je l'ai dit, la valeur reste la valeur, quelle que soit son origine. Alors, distinguez-vous, démarquez-vous et on vous remarquera.

Franco-SA: Un dernier mot pour ceux qui vous lisent?

Didier Kahungu: Je vous remercie pour cette opportunité de présenter mon entreprise aux lecteurs de Franco-SA et merci aussi à toute personne qui m’a soutenu jusqu'à ce jour .

Je suis prêt à travailler avec toutes les parties intéressées, envoyez moi un mail sur didierk@appliedintel.co.za  

Visitez notre site www.appliedintel.co.za ou aimez-nous sur Facebook  http://www.facebook.com/appliedintel

Il y a plus de détails sur le site pour tout ce que je ne peux pas avoir mentionné ici,

Consultez-nous. Nous allons avoir une discussion sur comment nous pouvons appliquer nos connaissances afin d'améliorer vos affaires.