Lundi, 19 Novembre 2018

L’acteur Richard Lukunku : « Je bosse dur pour m’en sortir dans ce métier. »

Vous l’avez sûrement reconnu. Cet acteur sud-africain d’origine congolaise, Richard Lukunku qui joue le rôle de Jean-Marc, un médecin camerounais dans Isidingo sur SABC 3  continue de s’imposer dans le cinéma sud-africain.

Vous le voyez également interpréter le rôle de Stitch dans Ashes to Ashes sur eTV. Il paraitra également le 19 février dans « Hapiness is a 4 letter Word ».

Au mois d’avril, le public sud-africain le verra dans “Land of Milk and Money”, un film qui paraitra au mois d’avril.

Nous avons approché Richard Lukunku, qui en dépit de son horaire très chargé nous a accordé quelques minutes.  

Franco-SA: Quand êtes-vous arrivé en Afrique du Sud ?

Richard Lukunku : Je suis arrivé en Afrique du Sud en 1993, j’avais alors six ans.

Franco-SA: Vous êtes polyglotte, vous parlez six langues : comment et où avez-vous appris à parler toutes ces langues?

Richard Lukunku : J’ai grandi dans la province de Limpopo ou l’on parle Afrikaans et Setswana, et pour me faire des amis, j’ai dû apprendre à parler ces deux langues. Le français et le Swahili sont mes premières langues, j’ai appris à parler Zulu lorsque je suis arrivé à Johannesburg et bien évidemment, j’ai appris à parler l’anglais à l’école.

Franco-SA: Quels sont les défis que vous aviez eu à rencontrer en tant qu’immigré ?

Richard Lukunku: Ce fut difficile de prouver que je pouvais jouer les rôles des sud-africains, mais à force de travailler, j’y suis arrivé.

Franco-SA: Qu’est-ce qui vous plait le plus en tant qu’acteur ?

Richard Lukunku: Le fait de pouvoir vivre et voir la vie sous les yeux d’une tierce personne.

Franco-SA: Qu’est-ce que vous détestez dans votre métier ?

Richard Lukunku: Me réveiller tôt le matin.

Franco-SA: Vous êtes-vous déjà senti « étranger »  dans votre métier en dépit du fait que vous parlez des langues sud-africaines ?

Richard Lukunku: La discrimination existe partout, je choisis juste de l’ignorer et de travailler dur.

Franco-SA: Quels souvenirs gardez-vous de la RDC, votre pays d’origine ?

Richard Lukunku: Je me souviens de beaucoup de choses, vous savez, mes écoles « Le Bambi » et «Ustawi », je me rappelle de ma ville, Likasi, de la maison où j’ai vécu mes cinq premières années, je me rappelle de mes amis…

Franco-SA: Avez-vous eu l’occasion de repartir au Congo?

Richard Lukunku: Non, pas encore mais j’espère y aller bientôt.

 

Vous pouvez devenir un fan de Richard Lukunku sur Facebook: Richard Lukunku, le suivre sur Twitter: "@richardlukunku"

et sur Instagram: "@roho_7"

L’intégralité de l’interview de Richard Lukunku, en français et en anglais sera publié dans Retro Mag qui paraitra en fin janvier.