Jeudi, 13 Décembre 2018

La communauté ivoirienne ouverte aux autres communautés

La rue Frances au numéro 8 à Yeoville(Johannesburg) est depuis plusieurs années  le siège de la  communauté ivoirienne en Afrique du Sud, CIAF.

La dite communauté s’y retrouve afin de déguster la nourriture du pays, discuter de la politique ainsi que l’avenir du pays et renforcer les liens des fils venus d’une même patrie.

La maison des Ivoiriens accueille non seulement les fils de la Cote d’Ivoire mais aussi les autres communautés avec qui elle entretient des rapports très amicaux. Les ressortissants du Gabon, du Congo et du Cameroun dont les rapports individuels se sont  renforcés dans les communautés sont les plus nombreux à fréquenter la communauté ivoirienne.

C’est ce que nous a confié l’actuel président de la CIAF, Marc Gbaffou dans un entretien avec l’équipe de franco-sa.

Regard sur la communaute Ivoirienne:

La communauté ivoirienne en Afrique du Sud, CIAF, est une organisation à caractère sociale. Elle  a pour mission de venir en aide aux ressortissants ivoiriens vivant en Afrique du Sud. En cas de maladie, de décès ou autres problèmes touchant les ivoiriens, la CIAF s’active pour leur venir en aide.

Le cas le plus fréquent est celui des arrestations arbitraires des ivoiriens. Dans ce cas, la communauté envoie ses délégués dans les différentes stations de police afin de réclamer la libération du détenu. Elle se charge également de trouver des avocats pouvant défendre la cause des ivoiriens.

La CIAF fonctionne à l’aide des cotisations de ses membres qui est de R50 par mois. L’adhésion à la communauté revient à R30. Cependant l’aide aux ivoiriens n’est pas limitée aux membres  de la CIAF. Elle s’étend à tous les ressortissants ivoiriens qui connaissent des cas de maladie ou de décès.

La CIAF est née en 2003 de l’association des ivoiriens à Johannesbourg, qui elle, existait depuis 1999. L’ambassade de la Côte d’ivoire avait estimé que l’association de Johannesbourg évoluait très bien. Elle lui a ainsi demandé de ne pas se limiter à Johannesbourg mais plutôt de s’organiser afin de réunir tous les ivoiriens à travers toute l’Afrique du Sud en une seule communauté.

L’association s’est donc répandue dans les grandes métropoles telles que  Johannesburg, Cape Town, Pretoria, Durban et Bloomfontein. Les représentants de chaque succursale sont nommés par le président de la CIAF, élu tous les deux ans. M. Marc Gbaffou est le président actuel de la Communauté ivoirienne en Afrique du Sud.

Vous êtes un ressortissant ivoirien et vous désirez retrouver les membres de votre communauté ? Vous pouvez appeler la « maison des ivoiriens »  au  numéro suivant : 011 687 0887.

Ambassade de la Côte d’Ivoire : 012 342 6913/ 6914 ou voir la page répertoire pour l’adresse physique.