Mercredi, 23 Mai 2018

Miss Congo SA 2014: « J’aimerai que nous soyons plus unis pour un Congo plus fort. »

Christelle Ntumba, née à Mbuji-Mayi au Kasai-Oriental est la 3e miss Congo SA. Elle succède ainsi à Malesta Botone.

Christelle a su toucher le cœur des jures tout au long de la compétition par son courage et sa détermination.

Qui est donc Christelle Ntumba ? Cette jeune étudiante en ingénierie civil à l’université de Johannesburg ? Elle se présente auprès de nos lecteurs. Ce que vous aimeriez savoir sur Christelle Ntumba.

Franco-SA :   Depuis combien de temps vivez-vous en Afrique du Sud ?

Christelle Ntumba : Cela fait maintenant 9 ans que je vis en Afrique du Sud avec ma famille.

Franco-SA : Combien de frères et sœurs avez-vous ?

Christelle Ntumba : je suis issue d’une famille de 9 enfants, j’ai 4 frères et cinq sœurs.

Franco-SA : qu’est-ce qui vous a motivé à prendre part à la compétition de Miss Congo-SA ?

Christelle Ntumba : J’ai voulu expérimenter quelque chose de différent dans ma vie, je n’avais jamais participé à un concours de beauté auparavant. J’ai donc voulu voir comment les choses allaient se passer.

Franco-SA : Quelles étaient vos attentes lorsque vous avez décidé de prendre part à cette compétition ?

Christelle Ntumba : Sincèrement, je ne m’attendais pas à une compétition de ce genre.  Je m’attendais plutôt à une compétition ou la beauté physique est la plus importante. Mais j’ai eu tort. Tous les aspects de notre vie ont été testés : Notre façon de penser, notre créativité, notre façon de communiquer, notre conduite, notre vie sociale, notre aptitude dans les affaires, notre endurance ainsi que notre dévouement aux tâches…

Franco-SA : Qu’avez-vous appris tout au long de cette compétition ?

Christelle Ntumba : J’ai appris à communiquer de manière effective avec les personnes autour de moi. J’ai appris à travailler dur, à écouter les autres et respecter leur opinion.

J’ai beaucoup développé mes aptitudes en tant que leader ; mais le plus important est d’avoir appris à développer les aptitudes en affaires. J’ai même découvert que j’avais plutôt un côté créatif et ça je ne le savais pas du tout.

Franco-SA : Que pensez-vous faire pour la communauté congolaise maintenant que vous êtes la nouvelle Miss Congo-SA ?

Christelle Ntumba : je vais me battre pour l’unité de la communauté congolaise. Je vais montrer non seulement à l’Afrique du Sud mais aussi au reste du monde que le peuple congolais est intelligent, aimable, ambitieux et instruit.  J’aimerai que la communauté congolaise soit reconnue pour son travail et son talent.

Franco-SA : Quels souvenirs avez-vous des moments passés en RDC ?

Christelle Ntumba : j’ai passé les 15 ans de ma vie au Congo et je me rappelle toujours de la chaleur et la gentillesse des gens. Je me rappelle des écoles et de mes enseignants y compris tout ce que j’ai appris au fil  de ces années. Le temps que je passais avec ma famille élargie et restreinte  surtout pendant les fêtes de Noel, du Nouvel an et pendant les autres occasions me manquent beaucoup.

Franco-SA : Qu’est-ce que vous aimez plus dans la culture congolaise ? 

Christelle Ntumba : Notre musique, notre nourriture ainsi que nos langues.

Franco-SA : qu’est-ce que vous n’aimez pas dans la communauté congolaise ?

Christelle Ntumba : Ce qui me déplaît dans mon pays et ma communauté est le manque d’encouragement. J’ai remarqué qu’en effet on ne s’encourage pas mutuellement. Nous avons tendance à décourager les personnes qui veulent aller de l’avant et qui peuvent faire mieux que nous.

Je pense que c’est un réel problème dans notre pays. Nous ne travaillons pas ensemble pour bâtir notre pays. Nous passons notre temps à nous mettre les bâtons dans les roues et c’est ce qui détruit notre pays.

Franco-SA : Qu’aimez-vous faire pendant votre temps libre ?

Christelle Ntumba : J’aime bien dancer, chanter, me coiffer et me maquiller. J’aimerai bien ouvrir un salon de coiffure dans un futur proche.

Franco-SA : Quelle est la personne qui vous inspire le plus ?

Christelle Ntumba : Ma mère ! Ma mère est une personne qui a une très forte personnalité. Elle m’a toujours encourage à faire plus, de vivre une vie pleine et non pas comme un simple « légume »qui respire et sèche après une certaine période.

Ma mère est une battante, une rescapée du cancer de sein et rien que cela fait d’elle une championne. Elle aime tous ses enfants. Elle nous a toujours appris à tout faire avec amour et à exceller dans tout ce que nous faisons. Je suis convaincue qu’elle élève des leaders. C’est une femme de Dieu.

Franco-SA : Pourquoi avoir choisi l’ingénierie civil ?

Christelle Ntumba : J’ai choisi cette filière parce que je suis forte en mathématiques et en sciences a l’école secondaire. L’ingénierie civile ouvre l’esprit et vous lance des défis. J’adore relever les défis.

J’ai choisi l’ingénierie civile à cause de la diversité qu’elle offre et le monde actuel est en pleine transformation. Nous voyons les routes construites et j’aime faire partie du changement. J’aimerai bien un jour ouvrir une compagnie de construction au Congo, en Afrique et dans le reste du monde.

Christelle Ntumba a une soeur jumelle, christiane.

Vous pourrez lire l’intégralité de l’interview de Miss Congo SA 2014 dans la Retro Magazine qui paraitra en janvier.