Jeudi, 20 Septembre 2018

Solar Trade :« L’Afrique du Sud comprend qu’il faut faire appel à l’énergie solaire."

Solar Trade est une filiale française spécialisée dans l'installation de panneaux solaires pour particuliers et professionnels. Au cours de cet interview accordée à l’équipe de Franco-SA, le directeur des opérations de Solar Trade, Maxime Huret, installé au Cap depuis deux ans nous parle du secteur d’activité de la compagnie ainsi que de ses projets d’avenir.

Franco-SA: Quel est le secteur d'activités de votre compagnie?

Maxime Huret : Solar Trade est une entreprise spécialisée dans l'énergie solaire photovoltaïque. Nous sommes "développeur de projet" (ingénierie/construction/maintenance.)

Franco-SA: Qu'est-ce qui a motivé votre décision de vous lancer dans ce domaine en Afrique du Sud?

Maxime Huret : Le marché est en plein "boom". L'Afrique du Sud fait face à une crise énergétique car les centrales à charbon ne suffisent plus pour fournir de l'électricité à tout le monde. Le gouvernement ainsi que les industriels et les particuliers comprennent qu'il faut faire appel à des énergies alternatives ! Comme le Solaire.

Franco-SA: Quelles sont les défis que vous avez eu à relever en vous implantant dans la nation arc en ciel?

Maxime Huret: Trouver des fournisseurs et des installateurs compétents. En effet, ce domaine est assez nouveau donc il n'est pas facile de trouver des équipes qui maitrisent ce métier.

Franco-SA: Comment êtes-vous arrivés à relever ces défis?

Maxime Huret : En formant notre propre équipe et en sélectionnant un fournisseur.

Franco-SA: En deux ans, quel bilan faites-vous?

Maxime Huret: Positif même si il reste encore beaucoup à faire pour avancer.

Franco-SA: Vous pensez également vous implanter à Johannesburg, pensez-vous que les défis seront les mêmes qu'à Cape Town?

Maxime Huret: La législation en terme d'énergie renouvelable est beaucoup plus avancée à Cape Town. Toutes les usines de production de panneaux solaires sont à Cape Town. Le gouvernement Sud-Africain souhaite que Cape Town devienne le "green hub" de l'Afrique. 

Franco-SA: En comparant les deux villes(Cape Town et Johannesburg) en termes d'affaires, quels atouts pensez-vous que la ville de Johannesburg possède?

Maxime Huret: La ville de Johannesburg compte plus d'entreprises donc de clients pour nous et surtout les Head office.

Franco-SA: Comptez-vous également vous installer dans d'autres provinces du pays?

Maxime Huret: On aimerait. Tout dépend de notre développement dans le futur.

Site internet: http://www.solar-trade.co.za