Jeudi, 20 Septembre 2018

We Think Code: L’agence digitale Atnetplanet s’engage dans l’éducation

L’agence Atnetplanet – membre de la French Tech et de BPIFrance Excellence 2016 - entreprend en Afrique du Sud et parie sur les talents sud-africains.

Atnetplanet va non seulement devenir l’une des premières agences digitales françaises implantées en Afrique du Sud (avec une structure de droit sud-africaine) mais s’associe également à un projet pédagogique innovant : celui de financer les études de deux futurs « codeurs » sud-africains au sein de l’école WeThinkCode (sur le modèle de l’école 42 de Xavier Niel). En effet, l’Afrique est traversée par une révolution numérique profonde et constitue aujourd’hui un véritable potentiel pour l’ensemble des entreprises françaises et membres de la French Tech.

Olivier Cerf, CEO de Atnetplanet nous a accordé une interview.

Franco-SA: Pouvez-vous nous dire ce qui a motivé votre choix pour l'Afrique du Sud ?

Olivier CERF: L’Afrique du Sud connait aujourd’hui une importante mutation numérique et les frontières de l’économie digitale se déplacent vers les pays émergents. Selon BPI France, avec laquelle l’agence Atnetplanet collabore, l’économie sud-africaine est déjà très « développée et sophistiquée » et la classe moyenne ne cesse de croitre, impactant fortement la demande.

L’agence Atnetplanet possède une expertise de plus de 10 ans dans le digital, notamment dans le développement de l’advergaming, d’applications virales, ainsi que dans la refonte de sites internet. L’Afrique du Sud, de par son potentiel de croissance, représente donc une réelle opportunité pour l’agence d’apporter ses expertises et d’étendre son domaine d’action à l’international.

Mais l’agence digitale Atnetplanet est également motivée par le désir de s’investir localement et participer au dynamisme de l’Afrique du Sud, d’où la volonté de s’engager dans l’éducation, au sein de l’école WeThinkCode.

Franco-SA: En quoi consiste ce projet de partenariat ?

Olivier CERF: L’agence Atnetplanet parraine deux étudiants sud-africains intégrés dans la nouvelle école WeThinkCode de Johannesburg – sur la base de l’Ecole 42 de Xavier NIEL. Il s’agit de la deuxième entreprise française à sponsoriser des étudiants de cette école.

Celle-ci porte des valeurs sociales fortes : elle est ouverte à tous les talents, sans distinction de diplômes ou de fortune. Aucun frais de scolarité n’est requis.

Pendant deux ans, l’agence s’engagera donc au côté de l’école afin de financer les études de deux d’entre eux. Ils auront la possibilité d’effectuer 4 mois de stage au sein de l’entreprise, au cours de leur première et deuxième année.

Franco-SA: Quelles sont les provinces qui sont visées par ce projet ?

Olivier CERF: L’école WeThinkCode est implantée à Johannesburg, ainsi que la nouvelle agence Atnetplanet South Africa. Cependant, les étudiants de toute l’Afrique du Sud sont invités à s’y inscrire.

Franco-SA: Quel est le but poursuivi par ce partenariat ?

Olivier CERF: Le but de ce partenariat est de s’impliquer pleinement dans la vie locale sud-africaine sur des questions d’éducation. Ce partenariat permettra de créer un véritable lien avec les étudiants et un pont avec leur vie professionnelle future : les étudiants s’engagent à travailler un an dans l’entreprise si celle-ci leur propose un poste, une fois leur diplôme obtenu.

Franco-SA: Avez-vous d'autres projets que vous comptez implémenter dans la nation Arc-en-Ciel?

Olivier CERF: L’agence Atnetplanet a ouvert sa filiale Atnetplanet South Africa début mai 2016 et s’inscrit directement dans le hub French Tech Cape Town. Il s’agit là d’une opportunité de se constituer ambassadrice de la French Tech et d’étendre ses expertises.

L’agence est d’ores et déjà en charge de la refonte du site internet et de la création d’une boutique en ligne pour POCO South Africa, une chaine de magasins détenue par le géant sud-africain Steinhoff, numéro deux du meuble en Europe notamment.

A la tête de cette filiale, Johan CRAUSE sera en charge de sa gestion ainsi que du développement commercial, accompagné de deux associés Grant OOSTERWYK et Brandon COMO.

Franco-SA: Avez-vous rencontré des difficultés à obtenir ce partenariat ?

Olivier CERF: Après une première rencontre avec la co-fondatrice de l’école WeThinkCode, Camille AGON, les évènements se sont enchainés rapidement. L’école se développe uniquement sur des subventions extérieures d’entreprises (il n’y a aucun frais de scolarité pour les étudiants). Le parrainage de deux étudiants par l’agence allait donc dans le sens donné et voulu par les fondateurs de WeThinkCode.

Franco-SA: Comment voyez-vous ce partenariat dans les cinq prochaines années ?

Olivier CERF: Ce partenariat a vocation à durer sur le long terme. L’agence Atnetplanet souhaite s’investir durablement dans la recherche de talents sud-africains et promouvoir, à travers cela, l’égal accès à l’éducation pour tous. Après cette première année de parrainage, un bilan sera nécessaire et pourquoi pas, dans le futur, un sponsoring de 3-4 étudiants au lieu de 2, et ce chaque année.